Parole d'élu

La culture, tout le monde y a droit.
Le paradoxe avec la culture, c’est qu’elle n’est jamais considérée comme essentielle mais qu’elle est vitale et pourtant, quand il s’agit de faire des économies, que ce soit à l’échelle de l’Etat, des collectivités territoriales, voire au sein d’une famille, le premier budget à être réduit est celui de la culture.
Tout le monde y a droit.
En 1959, André Malraux crée le premier ministère des Affaires Culturelles. Il s’agit pour l’État de rendre les biens culturels accessibles à tous.
A partir de 1981, Jack Lang double le budget du ministère de la Culture et développe la « démocratie culturelle » . Celle-ci ouvre la voie aux pratiques amateurs et populaires. La fête de la musique est l’emblème du lien social et du partage des valeurs (émancipation, éducation, dimensions identitaire et sociétale).
La ville de Palaiseau a souhaité redonner vie à cette pratique c’est pour ces raisons que le service culturel de Palaiseau nous donne rendez-vous le 21 juin 2016 pour découvrir des artistes comme Donkey Funk, La Clé de Sous-Sol, Shaman Culture, Abdul and the Gang, Haîdouti Orkestrar…. A vous de choisir.
Je finirai par vous dire que la politique culturelle doit donner du pouvoir d’accès plutôt que du pouvoir d’achat.
Bien à vous,
Votre Elu au stationnement



Gilles Cordier

Gilles Cordier élu conseiller municipal délégué au stationnement de la ville de Palaiseau